16 au 28 février 2014

Tout d’abord une excellente nouvelle ! Les premiers tests médicaux n’ont pas décelé de problème. Nous aurons encore une volée de tests à mi-mars. L’entraînement s’est déroulé selon la planification et un test de course  sur la neige/glace a eu lieu (2 heures) qui a permis de confirmer que  les chaussures « Salomon » sont idéales et tiennent très bien sur ce genre de terrain. Bien entendu, aucune possibilité de s’entraîner dans le froid. Toute l’Europe reste plongée dans un climat de printemps. Il ne nous reste pas plus que 4 semaines intensives avant le décompte final ! Le temps passe si vite….mais je me réjouis de me trouver au 9 avril.

-William

I-ani-calendar

Attachée de presse: Mélissa Gargiullo

Février 2014 (01 au 15)

Nous voilà à deux mois du Marathon ! Le climat sur l’Europe est bien trop clément pour un entraînement spécifique en zone glaciale. Espérons une vague de froid lors de ces prochaines semaines. Tous les stages ont été annulés.

Nous avons diversifié l’entraînement de course à pied. En effet, nous utilisons de plus en plus la piste finlandaise ( parcours recouvert de copeaux ) comprenant des changements de rythme (montées et descentes).  Rien à signaler au niveau médical excepté que les tests standards sont en cours.

Nous avons reçu la liste officielle des concurrents. Nous serons 47 coureurs provenant de 17 pays.

– William

Attachée de presse: Mélissa Gargiullo

Janvier 2014 (16 au 31)

Restaurant_und_UnterkunftAussenaufnahme[1]

Matterhorn glacier paradise (Suisse) à 3883 mètres d’altitude / – 15 degrés

Stage d’entraînement et de tests

Cette quinzaine a été marquée par un stage en haute altitude. Depuis Zermatt, des tests d’équipements ont été effectués. Malheureusement, le temps trop clément ( – 15 degrés à 3’800 mètres d’altitude ) n’a pas permis de courir dans des conditions extrêmes. Cependant, l’équipement a pu être testé et le résultat est très concluant. Aucun problème à signaler.

Nous pouvons donc maintenant orienter la préparation que sur l’endurance. Les tests vestimentaires sont terminés.

Février devrait nous permettre de travailler l’endurance dans la neige et la glace avec des sorties de 3 heures (3 x par semaine). Bien entendu, les séances de fitness (musculation, steps, vélo) devront être toujours d’actualité.

La lecture du livre « Le Robinson de la Banquise » de Chauncey C. Loomis (Paulsen, 433 pages) me permet de me familiariser à la région du Pôle Nord.

 

-William

 

thC4FQ84N1

Attachée de presse: Mélissa Gargiullo

 

 

Janvier 2014 (1 au 15)

Cette première quinzaine consolide le fait que la forme physique est bonne. Les sorties de plus de 2heures et demi sont très bien acceptées par l’organisme. Le terrain  d’entraînement est toujours vallonné ce qui permet de parfaire les changements de rythme. Le dos, point faible à cause d’une hernie discale réduite, semble tenir les 80 kms par semaine mais n’accepte pas du tout l’immobilité.

Le temps est très clément dans la région vaudoise. Même la Brévine (avec une température de 0 degré) ne me donne pas la possibilité de tester les vêtements dans des conditions glaciales. La décision est donc prise que je partirai la semaine prochaine à Zermatt pour me rendre notamment sur les glaciers.  L’objectif est de tester chaque élément vestimentaire ( cagoule, veste, pantalon et souliers) et de courir sur la glace.

–          William

Mélissa, attachée de presse.

Novembre 2013 (16 au 30)

L’hiver s’approche à grands pas. La température a bien baissé et nous voilà à 0 degré de moyenne. Les entraînements se déroulent toujours sans accroc.

Cette quinzaine a été marquée par les préparatifs logistiques. D’une part, les vols ont été réservés jusqu’en Norvège (Spitzberg Island)  et d’autre part 80 % de mon équipement polaire à été commandé (ODLO et TAIGA sont les équipementiers). Il s’agira par la suite d’effectuer  les tests nécessaires de cet équipement.

Il est pratiquement certain que la course se déroulera avec des souliers de course à pieds et non avec des raquettes. Ouf !

– William

 

photo

Novembre 2013 (1 au 15)

Ces 15 premiers jours d’entraînement spécifique se sont déroulés selon la planification sus -mentionnée . Je dois même me retenir pour ne pas dépasser le nombre d’heures d’entraînement prévus.

Il  s’agit d’être prêt le 9 avril 2014  ni  avant ni après !

J’ai repris le concept de l’autosuffisance c’est-à-dire courir sans apport ni de liquide ni de solide (à déconseiller à celles ou  ceux qui n’ont pas habitué leur corps à ce concept).

J’ai profité également de visionner les marathons du Pôle Nord de ces dernières années et pu découvrir quelques détails très intéressants dont notamment le fait que certaines éditions étaient courues avec des raquettes d’autres avec des chaussures de course à pied ! Cette énigme devra être résolue au plus vite car elle a une importance sur le type d’entraînement.

De plus, j’ai lu attentivement le livre de Philippe Moreau (4ème lors de l’édition 2006) intitulé ” – 40 degrés” . Ce livre rempli d’émotions explique la préparation, la course et le retour en France de Philippe et de Hervé. J’ai pris de nombreuses notes qui me seront très utiles ultérieurement.

Bien sûr, j’attends avec  impatience la neige que je peux déjà apercevoir sur les cimes des montagnes !