Il ne fait aucun doute que nous pouvons diviser les enseignements de cette course en trois grands blocs :

1)      Equipement

2)      Physique

3)      Mental

Equipement

Le temps consacré à la recherche d’un équipement adéquat aux températures polaires (notamment la marque ODLO et TAIGA pour les vêtements et SALOMON pour les chaussures) n’a pas été du temps perdu ; tout au contraire ! Je n’ai pas eu un seul problème majeur avec ce matériel. Ce succès a été également le fruit d’un conseil judicieux d’un ancien concurrent de ce marathon (Philippe Moreau, France – 2006).

Seul bémol sont les lunettes de skis qui n’ont pas été à la hauteur du grand froid. En effet, après 7 km de course. Ils ont gelé et je ne pouvais plus voir le tracé du parcours. Donc les lunettes ont été inutiles ! Il faut souligner cela a été le cas pour tous les participants.

Physique

Malgré une bonne condition physique de base, le fait de m’entraîner sur des « steps » ( salle de fitness) pendant des heures m’a permis de ne pas trop souffrir dans le terrain difficile dû à une neige lourde dans laquelle je m’enfonçais quelques fois jusqu’aux genoux.

Bien entendu, les longues sorties d’entraînement de plus de 2h30 ont consolidé, sans aucun doute, ma condition physique.

Mental

Nous le disons bien que les coureurs ayant une grande expérience des marathons et ultra marathons se connaissent parfaitement bien. C’est, je le pense, le cas avec moi. Ceci m’a permis de contrôler mon rythme de course (courir à 70 % des capacités) , de dépasser des concurrents après le semi-marathon et de terminer dans une relative fraîcheur. Excellent pour le mental !

Dans mon entraînement, au niveau du matériel, j’avais tout planifié. Tous les scénarios étaient prévus. Ce marathon, je l’avais préparé comme une opération militaire.

-William

 

Attachée de presse: Mélissa Gargiullo

 

9 avril 2014

meadgaznat

ref

 

Bonjour à tous !
Dernières nouvelles avant le départ
Nous voilà à 10 jours du marathon. Depuis octobre dernier, mon père a couru plus de 2’000 kilomètres d’entraînement. Tous les vêtements ont été testés dans les moindres détails et n’ont pas présenté des problèmes majeurs. Les test médicaux, eux aussi, n’ont pas permis de déceler des carences ou des anomalies. Tout est donc prêt pour la Grande Aventure.
Un grand merci aux principaux partenaires « GAZNAT, REF et MEAD » pour leur précieux appui financier. A signaler également les dons de l’Amicale des officiers de l’Etat-major de la Brigade frontière 1 et de l’Association de la ligne fortifiée de la Promenthouse. Nous ne pouvons pas passer sous silence le soutien, également, de plusieurs particuliers que nous remercions très sincèrement. Le budget (le plus important dégagé pour un Marathon) n’étant bouclé qu’à moitié, mon père a l’idée de donner des conférences sur ses expériences polaires durant la 2ème partie de 2014.
Programme provisoire (selon les conditions atmosphériques)
La zone de recueil des 47 participants venant de 17 pays est l’île de « Spitzberg » , au nord de la Norvège. Mon père partira le dimanche 6 avril pour cette île. Le 8 avril, le voyage sur le Pôle, d’une durée de 3 heures, est prévu au moyen d’ un Antonov (avion russe). Arrivés au Pôle, les coureurs seront basés au Camp Barneo composé d’une dizaine de tentes. Le départ du marathon est fixé durant la nuit du 8 au 9 avril (jour 24/24). Les communications étant impossibles par mobile, l’organisation transmettra via satellite les résultats. J’essaierai de vous informer au plus vite du déroulement de la course via le site web.
Nous vous remercions de votre soutien et vous transmettons nos cordiales salutations sportives.

Mélissa Gargiullo
Attachée de presse (29.03.2014)

 

ENGAGEMENT, ENDURANCE, LONGEVITE
Les clefs de la Performance

Mars 2014 (01 au 15)

Surcharge =  blessure !  Une contraction du mollet due à une surcharge  ne me permet pas, actuellement, de courir plus qu’une heure. Rien de grave  mais à trois semaines du marathon il s’agit d’être vigilant et prudent. L’entraînement de cette quinzaine a été  principalement axé sur les machines telle que les « steps ».

Au niveau de la logistique, nous sommes entrain d’apposer les logos des sponsors sur les vêtements. En principe, ils apparaîtront sur la cagoule.

Dans une semaine, nous commencerons à contrôler et à préparer les bagages. Le départ est fixé le dimanche  6 avril 2014. En principe ( selon les conditions atmosphériques ), le marathon sera couru le mercredi 9 avril 2014.

– William

tumblr_mgoox5G1eU1r4zr2vo1_r1_500

 

Février 2014 (01 au 15)

Nous voilà à deux mois du Marathon ! Le climat sur l’Europe est bien trop clément pour un entraînement spécifique en zone glaciale. Espérons une vague de froid lors de ces prochaines semaines. Tous les stages ont été annulés.

Nous avons diversifié l’entraînement de course à pied. En effet, nous utilisons de plus en plus la piste finlandaise ( parcours recouvert de copeaux ) comprenant des changements de rythme (montées et descentes).  Rien à signaler au niveau médical excepté que les tests standards sont en cours.

Nous avons reçu la liste officielle des concurrents. Nous serons 47 coureurs provenant de 17 pays.

– William

Attachée de presse: Mélissa Gargiullo

Large Field for 2014 North Pole Marathon

Up to 50 competitors from 17 countries are set to take part in the 2014 UVU North Pole Marathon on 9 April 2014.

The following countries are already represented in the event: Argentina, Australia, Austria, Brazil, Canada, Czech Republic, Denmark, France, Netherlands, Great Britain, Ireland, Japan, Russia, Singapore, Switzerland, Tahiti and the USA. The full list of competitors will be posted shortly.

Décembre 2013 (16 au 31)

Le temps passe vite ! Nous avons terminé la 1ère phase de l’entraînement. Après deux mois, nous avons pu, sans problème, respecter notre planification ( trois entraînements par semaine de 2 heures par sortie complétés par des séances de musculation). L’équipement est arrivé dans les délais. Mission accomplie pour cette première phase de l’Opération Pôle Nord !

Dès le 1er janvier 2014, nouas attaquerons la 2ème phase de la préparation. Cette phase sera beaucoup plus ardue que celle des mois de novembre et décembre 2013. Nous allons augmenter les temps de sortie à 3 heures et surtout nous allons commencé à tester l’équipement dans des conditions glaciales.

Nous avons reçu des informations des organisateurs du marathon :

Environ 50 concurrents se sont inscrits représentant 17 nations – Argentine, Australie, Autriche, Brésil, Canada, République Thèque, Danemark, France, Hollande, Grande Bretagne, Ireland, Japon, Russie, Singapour, Suisse, Tahiti et Etats – Unis (ordre anglais).

 

La liste définitive des participants avec un CV succinct sera postée très prochainement sur ce site.

La TEAM « OPERATION POLE NORD » VOUS SOUHAITE UNE TRES BELLE ANNEE 2014 REMPLIE DE JOIE ET DE BONHEUR.

Gifs%20Anim%E9s%20Noel%20(101)

 

 

Samedi 14 décembre 2013

Cette quinzaine a été marquée par un voyage professionnel à Sarajevo. Cependant, le temps n’était pas aussi  froid que je l’espérais.  Je suis maintenant bien accoutumé des sorties de 2 heures  (3 x par semaine) et des séances en salle ( musculation, steps et vélo). Voilà déjà plus de un mois que j’ai commencé mon entraînement spécifique. Que les semaines passent vite !

Après avoir reçu la confirmation des organisateurs que le marathon du Pôle Nord sera couru en chaussures de course à pied et non en raquettes, mon choix  de chaussures s’est porté sur  les « Salamon Spikecross 3 CS ».  Il faudra également les tester ( taille 44 à cause des trois paires de chaussettes !). Dernière information à partager avec vous est la confirmation du  stage d’entraînement à fin janvier 2014 à la Brévine (la « Sibérie » de la Suisse !).

Novembre 2013 (16 au 30)

L’hiver s’approche à grands pas. La température a bien baissé et nous voilà à 0 degré de moyenne. Les entraînements se déroulent toujours sans accroc.

Cette quinzaine a été marquée par les préparatifs logistiques. D’une part, les vols ont été réservés jusqu’en Norvège (Spitzberg Island)  et d’autre part 80 % de mon équipement polaire à été commandé (ODLO et TAIGA sont les équipementiers). Il s’agira par la suite d’effectuer  les tests nécessaires de cet équipement.

Il est pratiquement certain que la course se déroulera avec des souliers de course à pieds et non avec des raquettes. Ouf !

– William

 

photo

Novembre 2013 (1 au 15)

Ces 15 premiers jours d’entraînement spécifique se sont déroulés selon la planification sus -mentionnée . Je dois même me retenir pour ne pas dépasser le nombre d’heures d’entraînement prévus.

Il  s’agit d’être prêt le 9 avril 2014  ni  avant ni après !

J’ai repris le concept de l’autosuffisance c’est-à-dire courir sans apport ni de liquide ni de solide (à déconseiller à celles ou  ceux qui n’ont pas habitué leur corps à ce concept).

J’ai profité également de visionner les marathons du Pôle Nord de ces dernières années et pu découvrir quelques détails très intéressants dont notamment le fait que certaines éditions étaient courues avec des raquettes d’autres avec des chaussures de course à pied ! Cette énigme devra être résolue au plus vite car elle a une importance sur le type d’entraînement.

De plus, j’ai lu attentivement le livre de Philippe Moreau (4ème lors de l’édition 2006) intitulé ” – 40 degrés” . Ce livre rempli d’émotions explique la préparation, la course et le retour en France de Philippe et de Hervé. J’ai pris de nombreuses notes qui me seront très utiles ultérieurement.

Bien sûr, j’attends avec  impatience la neige que je peux déjà apercevoir sur les cimes des montagnes !

Préparation Novembre 2013-Avril 2014

Spitzberg-ours-banquise-202

Dans cette rubrique, nous allons vous permettre de suivre la planification détaillée pour le Marathon du Pôle Nord. Deux types d’entraînements bien distincts sont programmés :

1)      Novembre 2013 et décembre 2013 : entraînements d’endurance (3 sorties par semaine de plus de 2 heures) et séances de musculation

2)      Janvier, février et mars 2014 : entraînements dans des zones entre -15 et – 30 degrés (sorties de plus de 3 heures), entraînement dans la neige et sur la glace

Chaque deux semaines, je vous tiendrai au courant de l’évolution de ces entraînements ainsi que des divers tests de vêtements qui seront effectués. Nous aborderons également le suivi médical tout au long de ces mois d’hiver.

Octobre 2013

Ce mois a été un mois de récupération après le marathon de la Jungfrau couru en Suisse en septembre 2013. Récupération signifie des entraînements 3 à 4 x par semaine de 1 heure 30’ chacun. La moyenne étant réglée à 10 km/h.

J’ai reçu des très bons conseils concernant le matériel par Philippe / NoLimit-Team, France  (4ème  au Marathon du Pôle Nord 2006), je reviendrai sur ce sujet lors des tests.