Février 2014 (01 au 15)

Nous voilà à deux mois du Marathon ! Le climat sur l’Europe est bien trop clément pour un entraînement spécifique en zone glaciale. Espérons une vague de froid lors de ces prochaines semaines. Tous les stages ont été annulés.

Nous avons diversifié l’entraînement de course à pied. En effet, nous utilisons de plus en plus la piste finlandaise ( parcours recouvert de copeaux ) comprenant des changements de rythme (montées et descentes).  Rien à signaler au niveau médical excepté que les tests standards sont en cours.

Nous avons reçu la liste officielle des concurrents. Nous serons 47 coureurs provenant de 17 pays.

– William

Attachée de presse: Mélissa Gargiullo

Décembre 2013 (16 au 31)

Le temps passe vite ! Nous avons terminé la 1ère phase de l’entraînement. Après deux mois, nous avons pu, sans problème, respecter notre planification ( trois entraînements par semaine de 2 heures par sortie complétés par des séances de musculation). L’équipement est arrivé dans les délais. Mission accomplie pour cette première phase de l’Opération Pôle Nord !

Dès le 1er janvier 2014, nouas attaquerons la 2ème phase de la préparation. Cette phase sera beaucoup plus ardue que celle des mois de novembre et décembre 2013. Nous allons augmenter les temps de sortie à 3 heures et surtout nous allons commencé à tester l’équipement dans des conditions glaciales.

Nous avons reçu des informations des organisateurs du marathon :

Environ 50 concurrents se sont inscrits représentant 17 nations – Argentine, Australie, Autriche, Brésil, Canada, République Thèque, Danemark, France, Hollande, Grande Bretagne, Ireland, Japon, Russie, Singapour, Suisse, Tahiti et Etats – Unis (ordre anglais).

 

La liste définitive des participants avec un CV succinct sera postée très prochainement sur ce site.

La TEAM « OPERATION POLE NORD » VOUS SOUHAITE UNE TRES BELLE ANNEE 2014 REMPLIE DE JOIE ET DE BONHEUR.

Gifs%20Anim%E9s%20Noel%20(101)

 

 

Samedi 14 décembre 2013

Cette quinzaine a été marquée par un voyage professionnel à Sarajevo. Cependant, le temps n’était pas aussi  froid que je l’espérais.  Je suis maintenant bien accoutumé des sorties de 2 heures  (3 x par semaine) et des séances en salle ( musculation, steps et vélo). Voilà déjà plus de un mois que j’ai commencé mon entraînement spécifique. Que les semaines passent vite !

Après avoir reçu la confirmation des organisateurs que le marathon du Pôle Nord sera couru en chaussures de course à pied et non en raquettes, mon choix  de chaussures s’est porté sur  les « Salamon Spikecross 3 CS ».  Il faudra également les tester ( taille 44 à cause des trois paires de chaussettes !). Dernière information à partager avec vous est la confirmation du  stage d’entraînement à fin janvier 2014 à la Brévine (la « Sibérie » de la Suisse !).

Novembre 2013 (16 au 30)

L’hiver s’approche à grands pas. La température a bien baissé et nous voilà à 0 degré de moyenne. Les entraînements se déroulent toujours sans accroc.

Cette quinzaine a été marquée par les préparatifs logistiques. D’une part, les vols ont été réservés jusqu’en Norvège (Spitzberg Island)  et d’autre part 80 % de mon équipement polaire à été commandé (ODLO et TAIGA sont les équipementiers). Il s’agira par la suite d’effectuer  les tests nécessaires de cet équipement.

Il est pratiquement certain que la course se déroulera avec des souliers de course à pieds et non avec des raquettes. Ouf !

– William

 

photo

Novembre 2013 (1 au 15)

Ces 15 premiers jours d’entraînement spécifique se sont déroulés selon la planification sus -mentionnée . Je dois même me retenir pour ne pas dépasser le nombre d’heures d’entraînement prévus.

Il  s’agit d’être prêt le 9 avril 2014  ni  avant ni après !

J’ai repris le concept de l’autosuffisance c’est-à-dire courir sans apport ni de liquide ni de solide (à déconseiller à celles ou  ceux qui n’ont pas habitué leur corps à ce concept).

J’ai profité également de visionner les marathons du Pôle Nord de ces dernières années et pu découvrir quelques détails très intéressants dont notamment le fait que certaines éditions étaient courues avec des raquettes d’autres avec des chaussures de course à pied ! Cette énigme devra être résolue au plus vite car elle a une importance sur le type d’entraînement.

De plus, j’ai lu attentivement le livre de Philippe Moreau (4ème lors de l’édition 2006) intitulé ” – 40 degrés” . Ce livre rempli d’émotions explique la préparation, la course et le retour en France de Philippe et de Hervé. J’ai pris de nombreuses notes qui me seront très utiles ultérieurement.

Bien sûr, j’attends avec  impatience la neige que je peux déjà apercevoir sur les cimes des montagnes !